Rêve éveillé   L.A.P.C     

Durée :  60 minutes

Tarif :  50€

 

Dans les années 70, Georges ROMEY, élève de Robert DESOILLE, créateur du Rêve éveillé dirigé, abandonne cette méthodologie, pour laisser place à l’expression du patient. Notre imagination construit des scénarios symboliques qui pointent nos blocages et nous aident à les résoudre. ​ « Avec l’expérience, j’ai constaté que la non-directivité donnait des résultats beaucoup plus précis et spectaculaires que le rêve dirigé, précise-t-il. En fait, on trouve toujours ce dont on a besoin au moment où on en a besoin, et cela se passe toujours dans un sens évolutif. » ​ ROMEY quant à lui, démarrait le Rêve par l’image qui surgissait immédiatement devant le patient se trouvant en état de Rêve éveillé.

 

J’ai ajouté une touche liée au corps. C’est donc de la sensation corporelle que partira le Rêve éveillé L.A.P.C (Libre à Anabase Psycho-Corporelle).

 

Ainsi, le rêveur peut aller explorer ce que son propre corps lui raconte. Ses cellules peuvent ainsi exprimer par images symboliques, l’histoire familiale, sa propre histoire et celle du collectif. En effet, les archétypes utilisés dans les rêves participent de l’inconscient collectif qui s’est construit à partir des « dépôts constitués par toute l’expérience ancestrale depuis des millions d’années, l’écho des événements de la préhistoire, chaque siècle y ajoutant une quantité infinitésimale de variations et de différenciations… » nous dit Carl Gustav JUNG.

 

Déroulé d’une séance :

1. L’accueil : Parler des ses préoccupations

2. Le rêve : étendu, yeux clos, on entre dans le rêve

3. L’interprétation : On interprète soi même le rêve avec l’aide du thérapeute

4. La vie : de retour chez soi, les effets continuent de se faire sentir. Le travail se prolonge.